Créer

Théâtre et récits manquants de la colonisation

Expérience pédagogique et théâtrale inédite, "De la petite à la grande Histoire : récits manquants de la colonisation" a occupé plusieurs classes de première et de terminale (Jean-Moulin à Torcy, Condorcet à Saint-Maur-des-Fossés et Louise-Michel à Champigny-sur-Marne) pendant l'année scolaire 2018-2019. Sous la forme de créations sonores, les élèves ont donné de la voix pour interroger et tenter de comprendre leurs propres récits familiaux. Le résultat, très réussi, permet de mettre en perspective les programmes scolaires et la manière dont l'enseignement peut s'en emparer en impliquant les élèves dans un processus alliant la création et la recherche. Après avoir échangé avec Cédric Maurin, Entre-Temps vous propose de découvrir et d'écouter, en partenariat avec La Colline, théâtre national, quelques unes de ces créations inédites.

DSC02354
© Tuong-Vi Nguyen

 

Accompagnés en classe par des intervenants artistiques et leurs professeurs, les élèves ont interrogé leurs propres récits manquants de l’Histoire de France.

En écho à la création de la trilogie Points de non-retour d’Alexandra Badea les élèves ont chacun mené une enquête familiale, questionnant des proches sur des événements tels que la Guerre d’Algérie, l’émigration depuis l’Afrique ou l’Europe, la Seconde Guerre mondiale.

Durant une année d’ateliers, aux côtés de Daisy Body,Charlotte Lagrange, dramaturges et Mélanie Péclat, créatrice sonore, ils ont écrit et réalisé des productions radiophoniques livrant leurs histoires plurielles. (Texte introductif sur le site de La Colline).

Retrouvez également notre entretien avec Cédric Maurin, doctorant, enseignant en histoire ayant participé à ce projet avec ses élèves. 

Publié le 8 juillet 2019